Amélioré votre vie d'internaute

soyez nombreux a contribuez a l'enrichissement de ce forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Admin
 
idiridir
 
phenix
 
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Ligue arabe Amr Moussa : Secrétaire général de la Ligue arabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 99
Date d'inscription : 26/07/2008
Age : 28
Localisation : Tipaza

MessageSujet: Ligue arabe Amr Moussa : Secrétaire général de la Ligue arabe   Sam 2 Aoû - 19:01



“Les arabes ne sont pas divisés quand il s’agit de colonisation, de la création de l’Etat de la Palestine, et de la fin du conflit israélo-palestinien”.

Dans une interview exclusive accordée à euronews, le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa propose la création d’un Forum réunissant les 27 pays européens et les 22 pays de la ligue arabe. Il estime que le sommet de Paris n’est ni une normalisation, ni le début d’une relation spéciale entre Arabes et Israéliens. Dans cette interview accordée à Mohamed Abdel Azim, notre envoyé spécial au Caire, Amr Moussa aborde les questions d’actualité et notamment son altercation avec le président israélien Pérès et déclare que les Arabes ne sont pas dupes.

euronews : “Un premier sommet entre les pays de la Mediterranée. Comment voyez-vous l’avenir de cette union ?

Amr Moussa :
Secrétaire général de la Ligue arabe: Plusieurs questions dans le sujet de l’Union pour la Méditerranée ne sont pas résolus complètement, mais pour nous, il faut que nous travaillions de façon à ce que chaque projet, chaque pas, chaque décision soit basée sur une réconciliation entre les deux parties. Il faut que le projet de l’Union ne vise pas la normalisation des relations arabo-israéliennes sans notre consentement.

euronews : Vous avez proposé l’idée de la création d’un forum…..

Amr Moussa : Moi j’ai proposé la chose suivante : qu’il y ait un forum arabo-européen qui se réunisse en même temps ou en marge de la réunion de l’Union pour la Méditerranée et en permanence. En présence des 27 pays de l’Union européenne et les 22 pays de la Ligue arabe.

euronews : Est-ce que cette idée (du Forum) est une façon de résoudre des problèmes d’opposition comme celle de la position libyenne qui voit que l’Union pour la Méditerranée va éliminer le rôle de l’Union africaine et de la Ligue arabe ?

Amr Moussa : La problématique du leader : M. Muammar Khadafi est logique. Lui, il veut être rassuré sur le fait que cette initiative ne se déroulera pas au détriment d’autres engagements et qu’il faut prendre en considération les points qui nourrissent les soupçons.

euronews : Est-ce que cette problématique répond aux inquiétudes de Merkel et à la peur des arabes ?

Amr Moussa : Moi je pense que cela règlera une bonne part de ces inquiétudes.

euronews : Le sommet va réunir, et pour la première fois dans l’histoire de l’Etat hébreu, le premier ministre israélien et le Président syrien. Est-ce que ce pas est un début ou un changement dans les relations entre les deux pays ?

Amr Moussa : Non. ça c’est une réunion internationale qui regroupe un grand nombre de pays, qu’il soient en accord ou en désaccord entre eux. De même que les réunions des Nations Unies ou de Barcelone, et ça ne veut pas dire une normalisation des relations arabo-israéliennes.

euronews : Est-ce que le problème se pose parce qu’il y a des négociations indirectes ?

Amr Moussa : Et elles resteront indirectes tant qu’on ne décidera pas qu’elle sont directes…...C’est tout.

euronews : Mais Olmert a déclaré que les négociations avec la Syrie ne sont pas loin ?

Amr Moussa : C’est un autre problème. On a pas écouté le point de vue syrien. On ne prend pas uniquement en considération le point de vue du premier ministre israélien. Il faut écouter la Syrie. Et si Israël accepte le retrait des territoires syriens occupés, à ce moment-là la porte sera grande ouverte pour les négociations directes entre Israël et la Syrie.

euronews : Est-ce que la position israélienne vous fâche ?

Amr Moussa : Beaucoup !

euronews : Pourquoi ?

Amr Moussa : Parce que le problème de la colonisation en particulier change complètement la démographie et la nature géographique des territoires occupés. Ce qui fait de la création d’un Etat palestinien une question difficile. Et à partir de là, j’exprime mon opposition extrême à la politique israélienne telle qu’elle est.

euronews : Est-ce que vous considérez toujours que les arabes ne sont pas dupes ?

Amr Moussa : Qu’il y ait une partie de dupes maintenant c’est une vieille histoire. On ne peut pas tricher aujourd’hui. Israël construit chaque jour des colonies sur le territoire palestinien et elle nous dit en même temps : “venez, vous allez être contents”. Moi je dis : arrêtez votre politique de colonisation, c’est incroyable.

euronews : Il y en a certains qui disent que les arabes sont dupes, et Israël et les Etat Unis les traitent ainsi ?

Amr Moussa :
Moi j’ai lu ce passage dans des articles de presse et j’espère que ce qui se dit est vrai et qu’il faut arrêter cette histoire de duperie.

euronews : Le côté israélien dit toujours que les arabes sont divisés…..

Amr Moussa : Même s’ils sont divisés, ils ne le sont pas quand il s’agit de colonisation, de la création de l’Etat de la Palestine, de la fin du conflit israélo-palestinien.

euronews : Et même si Olmert et Obama ont déclaré que Jerusalem est la capitale éternelle d’Israël ?

Amr Moussa : Alors il n’y aura pas de paix. Ce que je sais moi, c’est que Jerusalem-Ouest est la capitale d’Israël. Mais Jerusalem-Est est la capitale de l’Etat palestinien.

euronews : Pour le dossier iranien, il y a des informations d’une probable attaque aérienne israélienne ou américaine des bases nucléaires iraniennes.

Amr Moussa : Ecoutez : moi j’avais déjà dit auparavant que l’invasion de l’Irak allait ouvrir les portes de l’enfer. Et c’est ce qui s’est passé. Et si cela se reproduit en Iran, toute la région du Proche Orient sera un véritable enfer.

euronews : Qu’attendez-vous du rôle européen et surtout de la suite après le sommet de Paris ?

Amr Moussa : L’Europe est appelée à renforcer son rôle économique par un rôle politique, surtout que les rôles précédents n’ont abouti à rien. Régler le conflit arabo-israélien d’une façon juste, création de l’Etat de la Palestine, retrait israélien des territoires occupés : après toutes ces actions, il y aura reconnaissance et normalisation avec Israël. C’est ça qui mènera vers la stabilité du Proche Orient. Et quand on parle de la stabilité du Proche Orient, cela veut dire la stabilité de la Méditerranée et notamment de l’Europe.

euronews : Il y a beaucoup de critiques concernant l’absence de la démocratie dans le monde arabe qui implique la violation des droits de l’Homme….

Amr Moussa : L’absence de droits de l’Homme et de beaucoup de choses est un problème qui peut se régler. La violation des droits de l’Homme est devenu un exercice mondial.

euronews : Est-ce que vous pensez que l’Europe est responsable de cela ou bien c’est le monde arabe ?

Amr Moussa : A mon avis il faut qu’on règle le problème d’une façon sincère. On est tous responsables de la détérioration des droits de l’Homme”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://its-for-you.forumactif.org
 
Ligue arabe Amr Moussa : Secrétaire général de la Ligue arabe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème de vision de photos ...etc
» Supprimer "Modérateurs: Modérateurs, Secrétaire"
» RiskBreaker de la Ligue
» TRSHL - Ligue de hockey simulé active
» Ligue de hockey simulée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amélioré votre vie d'internaute :: Actualités :: Actualités-
Sauter vers: